Blue Flower

 

Chers tous,

Nous avons voulu ce 4e fil d'informations moins espacé que le précédent. Nous arrivons à une étape majeure pour notre projet de rassemblement, il était donc important de vous en faire part.

Nous évoquions dans le dernier fil d'information l'après A.R.N.P.N.

En effet, nous rappelons que l'A.R.N.P.N. avait une vocation provisoire, intermédiaire ayant pour but de favoriser l'émergence d'un rassemblement, d'une organisation nationale des psychologues spécialisés en neuropsychologie. Il est temps que cette organisation émerge sous la forme d'un réseau national de neuropsychologie.

 

Votre participation est essentielle!

Un tel réseau national ne pourra être le porte-voix de la neuropsychologie que s'il en connaît la situation, collègue par collègue. Le crédo de l'ARNPN est inchangé : on ne peut parler sans connaître. Or aujourd'hui la situation des neuropsychologues est largement variable et méconnue. L'ARNPN souhaite donc finaliser cet état des lieux avant de laisser la place au réseau national et, pour cela, nous cherchons à mieux connaître la neuropsychologie clinique française. Mieux connaître nos collègues psychologues qui la pratiquent, mieux connaître leur(s) lieu(x) d'emploi, leur(s) poste(s), leurs conditions de travail, etc.

Parce que définir notre identité et nos pratiques n'est pas une fin en soi mais un moyen pour construire notre futur, nous vous proposons de compléter un questionnaire. Cela ne vous prendra que quelques minutes !

Nous attendons un maximum de participants. Ainsi, l'analyse des résultats nous donnera une vision au plus proche de la réalité. Nos actions futures seront d'autant plus cohérentes avec les besoins du terrain.

Organisation de congrès, de formations, de supervision, mais également promotion de notre discipline,... seront autant de réponses que nous pourrons proposer directement en lien avec la synthèse des données obtenues.

Nous comptons sur vous pour nous aider !

Je souhaite remplir le questionnaire

N'hésitez pas à nous envoyer vos contributions individuelles ou collectives à cette adresse (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) en plus de vos réponses au questionnaire avant le dimanche 16 mai !

Merci de diffusez le lien à tous vos collègues psychologues spécialisés en neuropsychologie ! (https://spreadsheets.google.com/viewform?hl=fr&formkey=dE9ZSnFoNkNDYTRYTGhxNlFOTWtXckE6MA)

Pourparlers A.R.N.P.N / C.P.C.N. / F.F.P.P.

Comme nous vous le disions dans le fil d'informations n°3, nous avons proposé, en novembre dernier, aux trois C.P.C.N. (Paris, Languedoc-Roussillon et Atlantique) de participer à la mise en place du premier réseau national de neuropsychologie clinique (cf notre courrier ici: lien). Comme vous le savez, les C.P.C.N. sont, de par leurs statuts, affiliés à la F.F.P.P. Aussi, dans un esprit d'ouverture vers le fonctionnement de ces associations, nous avions accepté de déroger à notre principe de « neutralité » vis-à-vis du S.N.P. et de la F.F.P.P. en proposant que ce réseau national soit représenté au sein de la F.F.P.P. dans le cadre d'une commission Neuropsychologie.

Le C.P.C.N. Languedoc-Roussillon a rapidement accusé réception de notre proposition, manifestant son intérêt pour le projet.

Au bout de trois mois, les deux autres C.P.C.N. ne nous avaient fait aucun retour. Le 17 février cependant, la présidence de la FFPP adressait à l'ARNPN et aux 3 CPCN une proposition de collaboration, reprenant précisément l'idée de l'ARNPN d'une commission « Neuropsychologie clinique ».

 

La position de l'ARNPN est la suivante : créer de toutes pièces une telle commission au sein de la FFPP n'est pertinent que si elle peut être investie d'une légitimité suffisante. Pour cela,  l'ARNPN avait souligné l'opportunité historique d'un regroupement national entre les principales organisations de psychologues neuropsychologues en France, en proposant aux CPCN de constituer un réseau national à même de représenter de manière indépendante et forte (au moins par le nombre) nos collègues. L'absence de réponse des CPCN, malgré deux relances, rend caduque cette proposition de commission « Neuropsychologie ». Une telle commission, si elle ne repose pas sur un réseau construit, légitime et démocratique, n'aura aucune portée significative.

Le conseil collégial de l'A.R.N.P.N. a donc voté, à l'unanimité, la poursuite du projet de réseau national. Nous restons motivés et nous espérons vivement que ces trois associations importantes dans le paysage de la neuropsychologie nous rejoindront.

 

Avec cette décision, nous reprenons notre position de « neutralité » et nous nous consacrons dans un premier temps à la création d'un réseau national de neuropsychologie clinique. Une rencontre téléphonique entre les CPCN, la FFPP et l'ARNPN s'est déroulée le 20 avril. Elle nous a permis d'insister sur l'importance que nous accordons à ce recensement primordial.

 

La place des psychologues en EHPAD

La FFPP, alertée par France Alzheimer, nous a sollicités quant à la fragilisation de la place des psychologues en EHPAD. Selon la Fédération, un glissement du financement de nos collègues exerçant dans ces établissements depuis un secteur tarifaire vers un autre risquerait fortement de conduire à des réductions d'effectifs.

L'ARNPN s'est donc associée sur le principe aux démarches entreprises par la FFPP, mais se renseigne de son côté. A ce jour, la seule chose certaine est qu'un projet de décret daté de Juin 2009 (initié par la Direction Générale de l'Action Sociale dans le cadre de la réforme de la loi de financement de la sécurité sociale) a été récemment abandonné. Ce projet, consultable ici, visait à transférer  le financement des postes de psychologues depuis le forfait « dépendance » vers le forfait « soins », ce qui signifierait un financement de ces postes via le système de sécurité sociale, en tant que dépense de santé, au lieu d'un financement via le conseil général, au titre de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA).

Une rencontre (FFPP, CPCN, ARNPN) avec le ministère concerné devrait avoir lieu en mai. L'ARNPN continue son travail de vérification et ne manquera pas de vous tenir informés.

 

SNP

Jacques Borgy, dans son éditorial du N° 211 de Psychologues & Psychologies, a souligné explicitement la pluralité des formations, des compétences et des champs d'interventions. "Les psychologies" comme le sougline J.Borgy trouvent aujourd'hui toute leur place dans le discours officiel et nous ne pouvons que nous en réjouir ! Cette reconnaissance de la pluralité des champs d'interventions s'inscrit, bien sûr, en droite ligne dans le projet de l'ARNPN. (Lien vers l'éditorial : http://www.psychologues.org/modules/...hp?storyid=675)

 

Pour information:

Au 23 avril 2010, l'ARNPN comprenait 142 membres.

 

A venir :

- Synthèse des contributions recueillies autour des 5 fiches thématiques et des réponses au questionnaire diffusé dans ce fil d'informations ;

- Dégagement d'un premier « diagnostic » de la neuropsychologie clinique française, préparatoire à la tenue de journées nationales ;

- Préparation de la dissolution de l'A.R.N.P.N. au profit de la création d'un Réseau national de neuropsychologie clinique ;

 

Pour que l'Association pour le Rassemblement National des Psychologues spécialisés en Neuropsychologie devienne enfin le Rassemblement National des Psychologues spécialisés en Neuropsychologie : donnez votre avis ! Répondez au questionnaire (lien) !